5 pages Notion indispensables si tu es entrepreneur en ligne

par | Jan 21, 2024 | Notion, Productivite

Commence à créer ton centre de pilotage Notion dès à présent

 

Bon, si tu en es là, c’est que tu es un entrepreneur qui a bien compris que le chaos des post-it n’était pas pour toi. Tu es passé de l’autre côté de la force, dans le monde de l’organisation et de la productivité : tu es devenu un utilisateur Notion.

Congrats ! Bien joué ! Well done ! On devrait bien s’entendre.

Oui, mais voilà, par où commencer…?

Entendu chez mes clients : « Ben j’y note ma todo, et puis mes posts Insta, et mes idées » (cette phrase est à lire avec la voix non assurée, œil hagard et ton timide).

Normal ! Se lancer sur Notion sans structure, sans stratégie, sans système de gestion posé sur le papier et bien clair dans ton esprit, c’est comme entasser tes courses dans l’entrée de l’appart sans les ranger.

Et ça prend du temps de se construire son centre de pilotage dans Notion si tu le fais seul.

Alors, hop ! Je te donne un coup de main si tu veux te lancer dans Notion, si tu es entrepreneur et que tu veux miser sur Notion pour te créer un back office solide de ton entreprise.

Et pour faire encore plus simple, je te révèle les 5 pages Notion indispensables si tu es entrepreneur.

1. Organise ton quotidien grâce à une page To-Do list

Productivité sous stéroïdes

Quand je dis page To-do, évidemment, tu te doutes que l’on va faire plus que ça.

Je te propose de commencer par te créer une page pour orchestrer tout ton quotidien.

Non, ce n’est pas une page où tu racontes tes états d’âme (encore que… pourquoi pas y insérer du journaling).

En vrai, c’est l’endroit où tout se joue, le quotidien d’un entrepreneur est sport, et pour tout gérer, je te conseille de :

  • Créer une base de données qui fera office de to-do list dans laquelle tu vas noter tes tâches, mais aussi le niveau de priorité, le temps que cette tâche devrait te prendre, la date limite de réalisation. Pour rendre cette section encore plus efficace, divise ta to-do list en trois catégories : « non négociable », « À Faire » et « Objectifs du Jour ». Cela te permet de prioriser et de te concentrer sur l’essentiel sans te noyer dans un océan de tâches.
  • Relie cette page à une autre base de données de ressources si c’est pertinent. Insère une formule Notion pour faire ressortir le jour, ou même un message d’alerte si tu es en retard sur la tâche.
  • Tu peux même créer des modèles de pages récurrentes, pour que tes tâches récurrentes viennent se créer toute seule (comme par magie oui).
  • Créer un autre duo de bases de données avec tes objectifs d’un côté et les projets liés à ces objectifs de l’autre. Relie le tout à la to-do pour réaliser progressivement et sereinement toutes  tes envies et tous tes projets pas à pas.

Tu peux également y insérer les projets clients en cours grâce à une base de données en vue rétroplanning, afin de voir ta bande passante sur les opportunités à venir.

Ou encore, un trackeur de routine afin de rester déterminé. La résilience : la clé à mes yeux.

Fais de cette page ton tableau de bord de la productivité.

Astuce de pro : Utilise des couleurs ou des emojis pour coder l’urgence. Pastille rouge pour « à faire tout de suite », orange pour « ça urge mais on peut respirer », vert pour « à faire avant que ton mental breakdown prenne le contrôle ».

Astuce Supplémentaire : Intègre des mentions et rappels sur tes deadlines à long terme ou des tâches critiques. Rien de tel qu’une petite notification qui pop en rouge pour te remettre dans le droit chemin.

2. Organise ta communication grâce à un calendrier éditorial à la méthode Notion

Ta Bible Stratégique

Maintenant, parlons de la page communication et de son emblématique calendrier éditorial.

Je crois que ce sont les templates Notion les plus diffusés et offerts sur les réseaux. Je te conseille de le sélectionner avec soin si tu en veux en. Cela peut se révéler très contre productif.

Car ce domaine peut se retrouver à héberger énormément de contenus, presque le cœur de ton espace Notion si tu y regroupes tous tes contenus pour Instagram, LinkedIn, Tiktok, Pinterest, YouTube, …

Imagine le nombre de données que tu vas organiser dans cette page.

Si tu préfères donc te lancer seul, crée proprement dès le départ une base de données structurée et bien pensée.

Ton calendrier éditorial ne doit pas se transformer en une chasse au trésor de ton contenu.

Crée une base de données unique (oui unique !) avec différents modèles de pages de cette base de données pour chaque réseau.

Pourquoi centraliser en une base de données unique ? Pour pouvoir recycler ton contenu et avoir déployé ta stratégie et ton image de marque de façon homogène pour la vitrine numérique de ton entreprise.

Dans cette base de données, au-delà des modèles, définis clairement dans celui-ci ou en propriété de la base de données :

  • Les réseaux
  • Les dates de publication
  • Les piliers de contenu
  • Le statut de rédaction
  • Les mots-clés
  • Les hashtags
  • Les liens, les mentions à faire
  • Le nombre de réactions et d’engagement de ces posts

Astuce de pro : Tu peux te créer un compteur de caractères dans ton modèle pour ne pas te retrouver avec le message ultime de frustration “votre légende est trop longue”.

Astuce Supplémentaire : Utilise des filtres dans différentes vues liées de cette base de données unique. Des vues filtrées pour :

  • Les posts par réseaux
  • Les posts publiés
  • Les posts en attente de finalisation
  • Les posts au stade idées
  • Les posts de la semaine, du mois programmés
  • Les posts à recycler

Tu peux même y réutiliser ton trackeur de routine de ta page quotidienne, pour suivre tes routines d’engagement.

3. Définis ta stratégie Business grâce à une page Notion Business Brain

Là où ton client Idéal devient réalité

« Stratégie Business » – ça sonne sérieux ça non ?

Eh bien, fais le à fond ! Couche noir sur blanc toute ta stratégie business, ton endroit où tu dessines les contours de ton entreprise.

Tu me diras, que tu as tout dans la tête ?! Eh si plutôt, on :

  • Se déchargeait d’un peu de charge mentale
  • Arrêtait de prendre ton cerveau pour un disque dur
  • Centralisaient toutes tes informations pour les exploiter dans une stratégie globale et autres domaines de ton activité
  • Faisait évoluer facilement tes actions, tes investissements, ton activité

C’est mieux nan ?

Concrètement, ce que tu peux y mettre dans cette page ?

  • Ton client idéal
  • Ta vision
  • Tes objectifs
  • Ton pourquoi
  • Tes offres
  • Ton branding
  • Ton wording : les mots que tu utilises dans ta communication et univers
  • Tes investissements
  • Ta veille concurrentielle et de niche
  • Tes bilans, reviews et actions à mener
  • Tes inspirations, tes lectures, tes ressources, …

Astuce de pro : Tu peux utiliser des mind maps et les intégrer dans ta page Notion, utilise des outils comme Miro ou Whimsical pour les intégrer facilement.

Astuce Supplémentaire : Fais vraiment de cette page, une page à l’image de ton entreprise, plonge-toi à fond dans ton propre univers. Comment personnaliser une page Notion livrée en noir et blanc. Pour pimper ton Notion, je t’ai créé un guide dédié, ça s’appelle Pimp my Notion et c’est dispo gratuitement ici.

4. Suis tes KPI : Les indicateurs clés de performance

Quand les chiffres ne mentent pas !

On ne peut pas parler d’entrepreneuriat sans évoquer les KPI (Key Performance Indicators ou Indicateurs clés de performance).

Je dis souvent que Notion est comme Excel (mais en mieux), alors tu as peut-être déjà exploré ou mis en place Excel ou Google Sheet pour le suivi de tes KPI. Pourquoi Notion peut être plus puissant ?

Ma vision d’un espace Notion pour un entrepreneur (comment je le déploie chez mes clients ou dans mes templates) c’est de créer de véritables centres de pilotage.

Donc, suivre tes KPI dans Notion va justement te permettre de réutiliser tes données existantes.

Tu as déjà tes offres, ton contenu éditorial, tes objectifs, ta todo à ce stade de l’article. Eh bien, tu vas pouvoir te baser sur ces données pour maintenant analyser tes actions. Tu peux donc, suivre à titre d’exemple :

  • Ton temps de travail
  • L’avancée de tes objectifs
  • Tes meilleurs posts en termes d’interactions
  • Les ventes réalisées sur tes offres

Mais aussi, mettre en place une base de données puissante que tu vas pouvoir agencer en différentes vues et filtrer, avec :

  • Ton chiffre d’affaires global
  • Ton taux de conversion
  • Tes investissements segmentés
  • Des vanity metrics (nombre d’abonnés sur les réseaux, …)
  • Les données de Google Analytics
  • Le nombre de clients, de prospects
  • Ta rentabilité

En soit, tout ce qui peut t’aider à avoir du recul, de quoi analyser tes actions, et prendre les bonnes décisions. Ce n’est qu’un rapide brainstorm, ton business, tes règles, et tellement de possibilités.

Astuce de pro : Tu sais que vraiment pas mal de données peuvent s’automatiser grâce à des outils d’automatisation comme Make.

Astuce Supplémentaire : Si tu veux intégrer des graphiques dans Notion, tu peux t’aider d’outils comme Nochart, Notion2Charts, Chart Nerd.

5. Crée un puissant CRM dans Notion

Tes clients, le poumon de ton entreprise

Enfin, arrivons à la cerise sur le gâteau : le CRM. Aka le Customer Relationship Management, la gestion de la relation client.

Bah oui, être entrepreneur sans client… heuuu tu vois ce que je veux dire.

Donc, c’est une partie à vraiment peaufiner. Comment faire plus qu’une base de données avec Nom, Prénom ?

Parce que c’est un bon début, mais… tu vois aussi ce que je veux dire.

Voici quelques clés que je peux te conseiller d’implémenter dans un CRM Notion.

  • Une base de données avec le nom et le prénom (quand même)
  • Toutes les données clients, du mail au Siret
  • La date d’entrée du prospect
  • Leurs anniversaires, d’entrée ou de naissance
  • Leurs préférences, en termes de communication, échange, travail, méthode, suivi, résultats, …
  • Le suivi de leurs factures et/ou des devis
  • Les offres pour lesquelles ils sont intéressés, ou qu’ils ont achetées
  • Leurs avis et témoignages publics.

Tu peux également y insérer des formules pour calculer des dates de relances automatiquement, les anniversaires, mettre des rappels (là aussi oui, c’est vraiment le trick de la productivité).

Astuce de pro : Use de la puissance de Notion pour appuyer la force d’un centre de pilotage, en reliant le tout. Une fois ta base de données pensée, relie cette dernière, à ta stratégie, tes KPI, et par exemple ton suivi financier (c’est la 6ème page à avoir, mais celle-là, je te la développe bientôt dans un prochain article de blog consacré et des templates à dupliquer. Stay tuned

Astuce Supplémentaire : Pousse ta productivité en créant des modèles ou tes propres templates pour les appels découverte, pour ton tunnel de vente, toutes les données et process pour ton parcours clients, des pages collaboratives avec tes clients, des modèles de message pour ta prospection, relance et remerciement. Bref, tout ce qui peut te faire gagner du temps et booster ta productivité.

Alors voilà, entrepreneur intrépide, tu as de quoi créer les bases de ton centre de pilotage Notion.

Des pages fondamentales qui vont faire de toi le vrai chef d’orchestre de ton entreprise.

Arme-toi des bons outils, réfléchis, pense ta structure avant de créer à l’instinct.

Et si tu doutes encore, ou te sens au pied du mur pour créer tout cela, découvre la puissance de Notion grâce à mes offres.

Notionize your business

Notionize your Business, c’est la fusion ultime entre ma passion pour Notion, mon amour inconditionnel pour les automatisations avec une bonne grosse dose de productivité, organisation et mindset dans le fun et la bonne humeur livré dans ta boite mail deux fois par mois.

La livraison comprend :

⚡️ Notion, j’adore partager des choses concrètes : des tips, des faits, des bonnes pratiques, voire quelques templates.

⚡️  Du Make, mon logiciel d’automatisation préf, et des bonnes pratiques derrière.

⚡️ On parlera aussi d’entrepreneuriat en général et de productivité.